.

IRMA, un an après : le point sur la situation dans les Îles du Nord

 
 
IRMA, un an après : le point sur la situation dans les Îles du Nord

Un an après le passage d’IRMA, retrouvez ci-après un point sur la situation des îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy et sur l’action de l’État.

En un an la reconstruction des deux îles a avancé mais à des rythmes différents. Saint-Barthélemy présente un taux de reconstruction de ses bâtiments détruits ou très endommagés de plus de 60 %. Saint-Martin, qui a été bien plus touché par IRMA et où les défis locaux sont plus prégnants, présente un taux de reconstruction de 35 %.
 
  L’État a débloqué près de 500 millions d’euros pour soutenir les deux îles et leurs populations : 163 millions d’euros au titre du déploiement d’urgence durant la crise et 330 millions pour soutenir l’économie locale, les particuliers et la reconstruction des deux collectivités.
 
 A Saint-Martin, l’État participe également à la refondation d’un nouveau modèle.  Le protocole signé le 21 novembre 2017 avec la Collectivité de Saint-Martin a permis de renforcer la présence de l’État sur l’île, le respect de règles en matière d’urbanisme et d’environnement, ainsi que la culture du risque au sein de la population.

La Guadeloupe est soumise au risque cyclonique de juin à novembre, retrouvez ici les conseils pour vous préparer et vous protéger : saison cyclonique

 

> Dossier de presse IRMA 1 an après - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,50 Mb