Concertation police de sécurité au quotidien

Le préfet lance la concertation pour la police de sécurité du quotidien en Guadeloupe

 
 
Le préfet lance la concertation pour la police de sécurité du quotidien en Guadeloupe

Avec la police de sécurité du quotidien, le Gouvernement s’est engagé dans une évolution des missions de la police et de la gendarmerie pour répondre à une des préoccupations des Français, et des Guadeloupéens en particulier : la sécurité.

La sécurité du quotidien, c’est lutter contre tout ce qui fait naître un sentiment d’insécurité chez nos concitoyens : les vols dans les commerces, les agressions dans la rue, les cambriolages, les infractions routières, les rodéos sauvages, les incivilités…

Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l’Intérieur, a souhaité donner la parole à l’ensemble des policiers et des gendarmes pour s’assurer que « l’évolution de leurs missions sur le terrain soit au plus proche de leurs besoins et de leurs attentes ».

Eric Maire, préfet de la région Guadeloupe lance ainsi une large concertation qui a pour objectif de permettre aux forces de l’ordre et aux partenaires locaux (élus, autorités administratives et judiciaires, polices municipales, réseaux de transports, bailleurs et services sociaux, associations...) de donner leur avis et de mettre en avant leurs retours d’expérience sur le terrain.

Une réunion s'est déroulée le vendredi 8 décembre en préfecture. En préparation à cette réunion, le préfet a organisé quatre réunions de concertation dans des brigades de gendarmerie et des commissariats de police afin de recueillir des propositions des forces de l’ordre.

DSC04828bis
DSC04831bis
   

 La concertation se poursuivra lors de l'atelier des assises des Outre-mer consacré au thème de la lutte contre l'insécurité le 24 janvier 2018 aux Abymes.

> Dossier de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,11 Mb